Home / Cuisine / Falafel sauvage de goberge de l’Alaska avec houmous à la menthe et carottes Harissa

Falafel sauvage de goberge de l’Alaska avec houmous à la menthe et carottes Harissa

On adore les falafels. Malheureusement, l’aliment de base du Moyen-Orient n’est pas très sain. Bien qu’ils soient végétariens et pleins de pois chiches riches en protéines, la friture en fait plus un régal qu’un repas quotidien. Mais falafel n’a pas à être comme ça. Pour les alléger, nous mélangeons des pois chiches traditionnels avec de la goberge sauvage de l’Alaska qui n’est pas du tout traditionnelle. Le résultat ? Des falafels sains et satisfaisants que vous pouvez manger quand vous le voulez.

Pour commencer, nous nous sommes tournés vers notre source d’approvisionnement en poisson : Alaska. La goberge sauvage de l’Alaska est un poisson blanc, doux et friable, un cousin de la morue, si vous voulez. Nous mélangeons ces filets dans le robot culinaire avec les pois chiches, les feuilles de pissenlit, la coriandre, l’ail, le cumin et le sel. Ensuite, nous les faisons cuire (ou si vous le souhaitez, vous pouvez les faire frire à la place).

Servez votre falafel dans un pita avec du hoummos aux petits pois et à la menthe, accompagné de carottes harissa épicées pour un repas crémeux, croustillant et satisfaisant.

1. Pour les Falafel : Préchauffer le four à 400°F. Tapisser une plaque à pâtisserie de papier parchemin et réserver.

2. Ajouter la goberge sauvage de l’Alaska, les pois chiches, les feuilles de pissenlit, la coriandre, 1 gousse d’ail, 1/2 c. à thé de sel et le cumin dans le bol d’un robot culinaire et mélanger jusqu’à l’obtention d’une purée lisse, mais pas complètement hachée.

3. Façonner en environ 30 (1 1/2 po) boules et les disposer sur la plaque à pâtisserie préparée. Cuire au four de 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés et bien cuits. (Sinon, pour frire, verser l’huile d’avocat dans une casserole moyenne jusqu’à ce qu’elle remonte d’environ 2 pouces. Chauffer à feu moyen-élevé jusqu’à ce qu’il commence à bouillonner ou qu’il atteigne entre 350 et 375°F. Ajouter les boulettes de falafel, cuire par lots jusqu’à ce qu’elles soient bien cuites, croustillantes et dorées de tous les côtés. Transférer sur une assiette ou un plateau recouvert d’essuie-tout.

4. Pour l’houmous aux pois et à la menthe : Mettre les petits pois, la menthe, le tahini, les 2 gousses d’ail restantes, 2 cuillères à soupe de jus de citron, l’huile d’olive et les 3/4 cuillères à café de sel restant dans le bol du robot culinaire. Mélanger jusqu’à consistance lisse. Réserver (peut être préparé un jour à l’avance et réfrigéré).

5. Pour les carottes Harissa épicées : Mettre les carottes, l’harissa, 3/4 c. à thé de sel et 1 c. à thé de jus de citron dans un bol et mélanger pour combiner (peut être préparé un jour à l’avance et réfrigéré).

6. Pour servir, couper chaque pita en deux au centre. Ouvrir délicatement la pochette de pita et répartir uniformément le hoummos aux petits pois et à la menthe sur un côté. Farcir de carottes harissa et de boulettes de falafel et servir.

About breathtaking Life

Check Also

Salade de bifteck et de maïs avec recette Salsa Verde

Pour la Salsa Verde : Dans un grand bol, mélanger les câpres, les cornichons, l’ail, …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *