Home / Animaux / Les animaux de Barbuda se battent pour survivre au milieu de la destruction causée par l’ouragan Irma

Les animaux de Barbuda se battent pour survivre au milieu de la destruction causée par l’ouragan Irma

Our partner organisation Antigua and Barbuda Society feeds a desperate sow and her piglets - World Animal Protection - Disaster management

Déterminés à les atteindre

Il est extrêmement difficile d’atteindre les animaux les plus touchés, car des vols dans la région ont été annulés. L’une de nos équipes d’intervention en cas de catastrophe est actuellement bloquée en transit à San Juan (Porto Rico), où elle tente d’atteindre la petite île d’Antigua-et-Barbuda, petite nation à deux îles, et une autre est en route vers Saint-Martin via la Jamaïque.

L’équipe en route pour St. Maarten est arrivée en Jamaïque, où elle ramasse des provisions vitales et des membres de notre organisation partenaire, la JSPCA (Jamaican Society for Protection of Animals). Ils se rendront ensemble à Saint-Martin dès que possible.

De plus, en attendant, nous travaillons avec nos réseaux de vétérinaires locaux et de groupes de défense des animaux dans plusieurs endroits pour fournir des soins vétérinaires aux animaux blessés et affaiblis.

Les animaux sont désespérés

L’ouragan Irma a laissé Barbuda en ruines. Nos équipes assurent la liaison avec notre partenaire locale Karen Corbin, directrice générale et présidente de la Société protectrice des animaux d’Antigua-et-Barbuda.

“Barbuda a été complètement détruite”, dit Karen. “Tous les gens ont été évacués à Antigua et les animaux sont seuls. Il y a des animaux morts partout et l’odeur est accablante. J’ai vu des chiens et des cochons se comporter en sauvages et menacer d’autres animaux.”

“J’ai vu beaucoup de bébés chèvres et de moutons et ils fouillent avec les chevaux et les ânes le peu d’herbe qui reste. J’ai peur que les chiens et même les porcs commencent à chasser ou à harceler les animaux de la ferme. Nous devons d’abord y aller et séparer les chiens – les mettre quelque part comme abri temporaire et les nourrir.

“Ensuite, nous devons penser à la façon d’aider le bétail de la ferme, qu’il s’agisse de nourriture, de soins vétérinaires d’urgence ou d’abris. C’est un projet à long terme – les besoins des animaux ne peuvent être surestimés.”

Des scènes choquantes

Nous faisons tout ce que nous pouvons pour nous joindre à Karen et à son équipe le plus tôt possible et pour apporter l’aide désespérément nécessaire aux animaux vulnérables et en détresse.

“Je n’ai jamais rien vu de tel dans mon travail d’intervention en cas de catastrophe “, dit Scott Cantin, de notre équipe de gestion des catastrophes.

“Une île abandonnée pleine d’animaux qui errent seuls. Je ne peux qu’imaginer l’angoisse des propriétaires forcés de laisser leurs animaux derrière eux et la confusion et la peur des animaux eux-mêmes. L’aide est en route.”

Grâce au soutien continu de gens comme vous, nous avons aidé des milliers d’animaux des Caraïbes au cours de la dernière décennie. Nous avons soigné des ânes dans les îles Turques et Caïques à la suite de l’ouragan Ike et fourni des soins d’urgence et de la nourriture à environ 110 000 animaux malades et déplacés après l’ouragan Matthew.

Grâce à 250 interventions en cas de catastrophe en 50 ans, nous avons aidé plus de 7 millions d’animaux dans le monde.

About breathtaking Life

Check Also

Espoir pour un chaton du nom d’Irma au milieu de la dévastation post-ouragan de Barbuda

Notre équipe d’intervention en cas de catastrophe est arrivée sur l’île de Barbuda, dans les …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *